Les 3 posture de yoga du guerrier.

Virabhadrasana, la posture du Guerrier – Yoga

YOGA

Ces postures de Virabhadrasana font référence à la mythologie indienne, d’après le puissant et féroce guerrier Virabhadra, créature de Shiva.

Virabhadrasana ou les postures du guerrier sont connus pour leurs capacités de puissance et de flexibilité, et de stabilité.

Virabhadrasana 1

Virabhadrasana 1, la premiére posture du Guerrier.

C’est une posture debout qui développe l’endurance la force et l’équilibre. Virabhadrasana réaligne votre centre d’équilibre, ouvre la poitrine et les poumons, améliorant la capacité respiratoire.

  • Vous êtes debout en posture de la montagne, le corps droit, les bras le long du corps.
  • En appui sur la jambe gauche, vous reculez votre pied droit, en gardant les hanches bien alignées.
  • Faites pivoter votre pied droit vers la gauche, afin d’avoir un angle droit par rapport au pied gauche.
  • Levez les bras au-dessus de la tête, en les gardant perpendiculaires au sol et plus ou moins parallèles entre eux.
  • La totalité du corps est étirée. Cela renforce le dos, les jambes ainsi que les chevilles.

Virabhadrasana 2

Virabhadrasana 2, la seconde posture du Guerrier, bras écartés.

La posture du Guerrier II va non seulement augmenter votre concentration en développant une forte énergie de volonté, mais physiquement cette posture va tonifier tout votre corps.
De l’ouverture des hanches au renforcement des muscles des jambes et des fessiers, Virabhadrasana II tonifie les bras, jusqu’aux épaules.

  • Debout, commencez par écarter vos jambes.
  • Faites pivoter votre pied gauche de sorte que le talon soit perpendiculaire au pied droit.
  • Levez les bras en les étirant. Ils doivent être parallèles au sol.
  • Appuyez sur vos pieds, puis tournez la tête vers la gauche et portez votre regard au loin face a votre bras tendu.

Virabhadrasana 3

Virabhadrasana 3, la posture du guerrier qui favorise l'équilibre.

Le Guerrier III vous apprend l’équilibre et la concentration, en renforçant vos chevilles et en donnant de la puissance a vos cuisses.

  • Penchez-vous vers l’avant en ayant un effet rotatif du bas du dos sur l’axe de votre jambe droite qui reste bien ancré au sol.
  • La jambe gauche se soulève pour accompagner cette flexion.
  • Le poids du corps repose sur votre jambe droite.
  • Lorsque vous vous sentez relativement stable, lancez vos bras en avant.
  • Votre jambe gauche, le dos, le cou et les bras sont parallèles au sol.
  • Votre visage fait face au sol, le regard vers le bas.
  • Tenez la pose pendant quelques respirations.

Pour sortir de la pose, abaissez votre jambe gauche au sol, et redressez-vous. Répétez l’opération en changeant de jambe d’appui.

Partagez :

Tagged