Femme dans un état de fatigue suite à des problémes liées à l'endométriose.

Les conséquences de l’endométriose.

ENDOMETRIOSE

Les conséquences de l’endométriose sont physique bien sur mais aussi psycologique.

Ces conséquences sont colossales, tant sur le plan humain que sur le plan économique.

Cette maladie, longtemps taboue et peu étudiée, touche 10% de femmes donc, en tenant compte du retentissement sur leur entourage, l’endométriose a un impact effectif sur une partie non négligeable de la population.

Les traitements médicamenteux, les actes chirurgicaux et les interventions pour lutter contre l’infertilité coûtent cher à la société et les arrêts de travail que la maladie induit ont une influence négative sur la productivité des entreprises.

L’impact physique

On l’a dit, l’endométriose touche environ 10% des femmes mais l’impact sur l’entourage est énorme.
La famille, les amis, le conjoint, les collègues, tous doivent comprendre les épreuves qu’elles endurent au quotidien et ce n’est pas toujours facile d’avoir les bonnes réactions face à quelqu’un atteint d’une maladie incurable.

Tout d’abord pour la malade, la vie quotidienne est totalement bouleversée par la douleur qui fluctue au gré des cycles menstruels. Même au moment où elle n’a plus mal, la femme vit dans l’angoisse du retour inévitable de la douleur.

Une personne atteinte par une maladie incurable a du mal à vivre pleinement les périodes de rémission. Et lorsque la maladie revient en force, elle laisse les patientes dévastées et incapables de vivre une vie normale.

Les traitements, presque toujours hormonaux, ont une répercussion sur l’humeur et sur le comportement que la patiente a du mal à gérer. Sautes d’humeur, alternance entre passages apathiques et moments euphoriques, l’entourage et notamment le conjoint sont mis à rude épreuve.

L’infertilité due à l’endométriose

L’endométriose est le premier facteur d’infertilité qui concerne 30 à 50% des femmes atteintes. Elle provoque un état inflammatoire et un changement anatomique et biologique dans l’abdomen de la femme, entraînant la fragilisation de la fertilité.


Plusieurs scénarii sont possibles : des kystes sur les ovaires peuvent ralentir la formation des ovocytes et en diminuer la qualité ; des fragments d’endométriose déforment les trompes ou les accolent à d’autres organes, empêchant la rencontre entre ovocytes et spermatozoïdes ; enfin, les lésions à l’intérieur même de l’utérus perturbent l’implantation de l’embryon.


Les femmes atteintes d’endométriose représentent la moitié des patientes ayant recours à la procréation médicalement assistée (PMA).

L’impact psychologique

Il est évident que les malades atteintes d’endométriose ont besoin d’un soutien sans faille de leur entourage. La vie de couple peut être fortement impactée à cause de l’irritabilité due à la douleur et aux traitements hormonaux, les rapports sexuels douloureux peuvent casser le lien du couple et l’angoisse de ne pas pouvoir avoir d’enfant est très lourde à porter.

En plus de la souffrance physique, les malades doivent lutter contre la perte de l’estime de soi, la culpabilité de ne pas pouvoir procréer et la gestion des effets secondaires des traitements.

La vie professionnelle est également affectée car des absences trop répétées peuvent entraîner la perte d’un emploi et renforcer un sentiment dévalorisant latent. Cette accumulation mène parfois à la dépression.

Le coût de l’endométriose

L’endométriose coûte très cher à la société. L’information paraît froide et insensible en regard de la souffrance des femmes mais c’est néanmoins un sujet qu’il faut aborder.
Les traitements médicamenteux et les actes chirurgicaux pèsent sur la sécurité sociale et on estime à plusieurs millions le coût des arrêts de travail en France.

En 2012, une étude estime à 30 milliards par an le coût en arrêts de travail pour l’ensemble de l’Union Européenne.

L’endométriose n’impacte pas seulement les femmes atteintes mais toute la société.

Il est capital que cette maladie soit davantage médiatisée pour que les malades reçoivent l’empathie et la considération qu’elles méritent car aujourd’hui, trop souvent, elles font face à l’incompréhension de leur entourage, souvent due à l’ignorance.

Partagez :

Tagged