Le fruit citron.

Le citron, cet allié indispensable !

BIEN-ETRE

Le citron est un aliment habituel de nos cuisines, il sert à tout un tas de préparations culinaires mais savez-vous qu’il a tout un tas d’autres usages domestiques ?

Vous serez convaincu après la lecture de cet article que le citron est un vraiment un allié indispensable !

Le citron qui soulage et soigne

L’été est la période reine des piqures d’insectes et le citron peut vous être d’une grande aide pour soulager les démangeaisons et il est, en outre, antiseptique.

La technique est simple, que vous ayez été piqué par une puce ou un insecte du jardin : couper une tranche de citron et frotter doucement la piqure avec ou déposer quelques gouttes de jus de citron directement dessus.

Les verrues sont souvent récurrentes et difficiles à faire partir. Il existe tout un tas d’astuces de grand-mère et le citron en fait partie.

Pour cela il suffit de faire macérer des écorces de citrons dans du vinaigre de vin pendant une semaine. Appliquer la préparation sur les verrues, deux fois par jour, jusqu’à disparition.

Le citron est cicatrisant et apaisant

L’été n’est pas fini et les coups de soleil peuvent encore sévir et faire souffrir votre peau. Le citron associé au miel cicatrisant et apaisant peut, là encore, vous soulager. Mélanger 1 cuillère à soupe de miel avec 1 cuillère à soupe de jus de citron. Appliquer sur le coup de soleil et renouveler aussi souvent que nécessaire.


Si vous souffrez d’aphtes dans la bouche, cette astuce vous paraitra bizarre car il a la réputation de piquer, pourtant c’est une astuce que nous vous proposons également.

Bien sûr, pas question de mettre du citron pur mais mélanger le jus d’un citron fraîchement pressé à un verre d’eau tiède et se rincer la bouche trois fois par jour avec cette solution est efficace même si au départ vous ressentez une sensation de picotement, cela disparaitra au fil des applications.

Idem pour les boutons de fièvre : il suffit d’imbiber un coton-tige avec du jus de citron frais et tamponner le bouton de fièvre, le plus souvent possible.

Citron, bicarbonate et huiles essentielles

Votre foie est engorgé et vous vous sentez barbouillé ? Le citron est souverain pour désengorger le foie. Presser 3 citrons dans un verre d’eau minérale à température ambiante. Ajouter un peu de miel. Boire à jeun, tous les matins, dans l’idéal une demi-heure avant le petit-déjeuner.

Le citron a le pouvoir de blanchir, nous le savons. Alors beaucoup de gens s’en servent pour blanchir les dents et redonner de l’éclat à leur sourire. Deux solutions s’offrent à vous : se frotter les dents avec un quart de citron pour les rendre brillantes (pas tous les jours pour ne pas abîmer l’émail) ou se brosser les dents, deux fois par semaine, avec un jus de citron frais. On peut aussi y associer du bicarbonate de soude pour qu’elles soient encore plus blanches.

Et le citron est aussi bénéfique pour vos ongles s’ils sont cassants et mous ! Plonger les ongles dans le jus d’un demi-citron pendant une dizaine de minutes. A renouveler aussi souvent que nécessaire pour avoir des ongles plus solides.

Vous pouvez aussi mélanger 1ml d’huile essentielle de citron à 5ml d’huile de ricin et masser les ongles avec 10 gouttes du mélange. Cela devrait les solidifier.

Et pour finir une petite astuce anti-mauvaise haleine. Couper 1 tranche de citron frais et la sucer pendant quelques minutes. Rincer ensuite la bouche avec de l’eau tiède additionnée de jus de citron.

Un citron et une bouteille d'huile essentielle.

Cultiver son propre citronnier à partir d’une graine

Il est bien sûr facile d’acheter un citronnier en jardinerie et de le cultiver à la maison en prenant toutefois certaines précautions comme l’achat d’un jeune arbre, le rempotage etc. Mais il est également possible d’avoir un citronnier à la maison en se servant de pépins de citron.

Voici comment procéder

Sachez d’abord qu’il faut acheter un citron bio étant donné que les citrons non-biologiques contiennent souvent des graines stériles et du terreau fertile, de préférence contenant de la tourbe, de la vermiculite, de la perlite, et des engrais naturels.
En outre il vous faudra un pot de fleurs de 15 cm de large et 15 cm de profondeur et un pot de semis de 60 cm de large et 30 cm de profondeur.
Vous devrez installer votre culture à l’intérieur dans un endroit ensoleillé ou éventuellement sous une lampe de culture.

Voici les étapes à suivre pour cultiver votre propre citronnier :

  1. Humidifiez votre terreau. Ne le détrempez-pas.
  2. Remplissez un pot plus petit avec un peu de terre en laissant juste un pouce en dessous du bord du pot.
  3. Prenez un pépin de citron et nettoyez-le ; une façon simple est de sucer le pépin jusqu’à ce qu’il soit propre.
  4. Plantez le pépin tout-de-suite ; il doit être humidifié. Plantez-le à environ 1 cm de profondeur au milieu du pot.
  5. Ensuite, vaporisez légèrement la terre au-dessus du pépin planté.
  6. Couvrez le pot d’un film plastique transparent, puis scellez le bord du pot avec un élastique. Faîtes de nombreux petits trous dans le plastique (par exemple, avec un crayon).
  7. Placez le pot dans un endroit à la fois chaud et ensoleillé.
  8. Vaporisez régulièrement pour garder la terre humide, sans la détremper.

D’une graine à un arbuste

Au bout de deux semaines, lorsque la pousse apparaît, retirez le film plastique du pot et utilisez une lampe de culture si votre plante a besoin de plus de lumière.

Prenez soin de votre plante en gardant la terre humide. Assurez-vous que votre plante reçoit 8 heures de bonne lumière tous les jours. Et donnez-lui un engrais biologique mais à doses modérées.

Assurez-vous que votre arbre n’est pas attaqué par certaines maladies ou insectes.

Utilisez certains pesticides naturels (ex : purin d’ortie) si vous pensez que votre arbre en a besoin. Retirez aussi les feuilles fanées. Protégez le jeune arbre !

Lorsque votre jeune plant ne tient plus dans le petit pot, vous aurez besoin de la transférer dans un plus grand pot. Vous aurez à suivre la même procédure pour le transfert de pot. Les jeunes plants ont besoin de plus d’eau que les plus anciens, mais les deux ont besoin de suffisamment d’eau. Il ne faut jamais affamer votre plante.

Il est également possible de cultiver un mandarinier à la maison et sachez que les jeunes arbres ont un taux de réussite plus important que les plantes cultivées à partir d’une graine. 

Partagez :

Tagged