Guide des Huiles Essentielles

Plantes et huiles essentielles

L’huile essentielle, la comprendre pour mieux la choisir.

Une huile essentielle est une essence végétale obtenue par distillation par entraînement à la vapeur d’une plante aromatique. Celle-ci ne prend en compte qu’une partie précise de la plante, comme les feuilles, les racines ou les fruits.

En fonction du végétal dont elle est issue, l’huile essentielle va posséder un certain nombre de propriétés thérapeutiques.

1/ Le processus de distillation des plantes aromatiques.

Les végétaux aptes à produire des huiles essentielles sont des plantes aromatiques, dotées de poils épidermiques propices à libérer des essences dans l’atmosphère. Sur 800 000 espèces végétales recensées, seules 10% sont capables de répondre à ce phénomène.

Notons qu’il faudra environ 150g de sommités fleuries pour obtenir seulement un litre d’huile essentielle de lavande.

Dans le jargon médicinale, on a tendance à classer les huiles essentielles en onze catégories distinctes. L’huile essentielle d’arbre à thé fait partie de la famille des Myrtacées. Les huiles essentielles de lavande et de romarin appartiendront à la catégorie des Lamiacées.

Les huiles essentielles peuvent être obtenues par deux procédés bien distincts. Certaines essences d’agrumes comme la mandarine vont être obtenues par une extraction mécanique du zeste. Les autres végétaux vont être distillés par un procédé complexe appelé entraînement à la vapeur.


Celui-ci s’effectue à l’aide d’un alambic qui aura pour mission de séparer l’eau des molécules aromatiques. Les huiles essentielles de la plantes stagnent à la surface, tandis que l’eau chargé en molécules végétales sera utilisé comme hydrolat.

2/ Du bon usage des huiles essentielles pour la santé.

Une huile essentielle est une substance lipophile, dans la mesure où elle doit être dissolue dans un corps gras pour être utilisée. Un usager qui souhaite bénéficier des vertus des huiles dans un bain devra préalablement les mélanger à une cuillère à soupe de yaourt.

Pour l’utiliser dans une tisane, celle-ci devra être mélangée à du miel puis incorporée dans la boisson.

Rares sont les huiles essentielles qui peuvent être appliquées directement sur la peau. C’est le cas de l’huile essentielle de lavande mais il sera tout de même préférable de la diluer dans une huile végétale pour éviter les mauvaises réactions.

En effet, certaines huiles essentielles comme la sarriette ou la cannelle ont la réputation d’être dermocaustique. Particulièrement agressives pour les muqueuses, et peuvent aussi provoquer des lésions douloureuses.

Chaque huile essentielle comporte ses bienfaits spécifiques et ses contre-indications. Les huiles essentielles d’agrumes sont photosensibilisantes, ce qui signifie que leur application doit exclure toute exposition au soleil.

Notons que la plupart des huiles essentielles sont déconseillées aux enfants de moins de six ans, ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes.

3/ Comment reconnaître une huile essentielle de qualité.

L’achat d’une huile essentielle mérite une attention particulière concernant son processus de fabrication. Afin de bénéficier d’une totale transparence, il sera indispensable de vérifier si certains éléments apparaissent distinctement sur le flacon.


Une bonne huile essentielle doit pouvoir stipuler l’appellation de la plante en latin. Pour l’huile essentielle de laurier noble, il sera par exemple indiqué le terme Laurus nobilis. La présence d’un chémotype (CT) viendra aussi définir la molécule prédominante dans l’huile. Celle-ci varie en fonction du contexte environnemental et climatique de la plante lors de sa croissance. Les chémotypes influenceront également l’usage de la plante et les propriétés thérapeutiques dont elle bénéficie.

La partie de la plante qui a été distillée doit être également indiquée.

Il est parfois possible pour une seule et même plante d’avoir recours à différentes parties. C’est le cas de la cannelle de Ceylan qui proposent une variante issue de son écorce et une autre de ses feuilles. Bien qu’étant issues du même végétal, ces deux huiles essentielles de Cannelle auront des applications curatives différentes.

Notons enfin qu’une huile essentielle de qualité doit être pure et naturelle, de préférence issue de l’agriculture biologique.

L’huile essentielle offre une concentration puissante particulièrement efficace dans la prise en charge de certaines pathologies. Toutefois, il faudra veiller à en faire un usage éclairé pour bénéficier de ses vertus sans faire l’expérience de ses effets secondaires.

Plantes dans des vases.

Les huiles essentielles pour quelles applications ?

Beaucoup de personnes pensent à tort que les plantes aromatiques ne s’appliquent qu’au domaine de la santé.

Et pourtant, les huiles essentielles seront d’un grand secours dans bien d’autres aspects de la vie quotidienne. De la cuisine jusque dans les cosmétiques, en passant par l’entretien de la maison, les huiles essentielles se déclinent sous tous les tons pour nous inspirer jour après jour !

1/ Les huiles essentielles en cuisine

Bon nombre d’usagers semblent l’ignorer encore, mais les huiles essentielles ont aussi le pouvoir de relever délicatement nos plats. Là encore, l’utilisation de l’aroma en cuisine demande une connaissance éclairée dans la mesure où certaines huiles ne sont pas destinées à cette tâche.

Évitez rigoureusement les huiles essentielles toxiques, ou celles qui ne présentent aucun intérêt sur le plan gustatif.

Les huiles les plus appréciées en cuisine sont les huiles essentielles de sarriette, de thym, de basilic, d’estragon, de lavande et d’orange. Ces dernières pourront être incorporées dans une vinaigrette, mais également pour parfumer un miel ou un dessert sucré. Une seule goutte suffit en général pour agrémenter un plat.

Il n’est pas rare de voir certaines huiles associées à un sorbet, à un plat chaud exotique ou à une salade de saison. Dans tous les cas, les huiles essentielles devront subir une cuisson légère pour ne pas perdre leurs propriétés.

2/ Les huiles essentielles pour la maison

Vous préférez les produits d’entretien maison plutôt que leurs variantes chimiques vendues en grandes surfaces ? Notons que les huiles essentielles seront vos meilleures alliées pour concevoir des nettoyants efficaces et parfaitement naturels.

Il existe de nombreuses astuces pour entretenir son intérieur grâce aux huiles essentielles. Vous pourrez, par exemple, verser 30 gouttes d’huiles essentielles de lavande dans un litre de vinaigre d’alcool pour fabriquer un désinfectant universel.

Vous pourrez également contrer les mauvaises odeurs qui se dégagent de votre poubelle. Il suffira alors d’appliquer une goutte de lavande et d’arbre à thé sur une compresse à déposer au fond du bac.

La lavande, l’arbre à thé, le citron, l’ylang ylang, la menthe ou l’eucalyptus sont autant d’huiles essentielles incontournables pour désodoriser et désinfecter un environnement.

3/ Les huiles essentielles en cosmétique

De plus en plus de personnes souhaitent renouer avec des gestes simples pour fabriquer leurs cosmétiques eux-mêmes. Cette démarche est fortement reliée à une prise de conscience écologique, et le refus d’utiliser des produits nocifs pour la santé et l’environnement.

A l’instar des huiles végétales et de l’argile, les huiles essentielles représentent des alliés incontournables pour fabriquer des cosmétiques naturels parfaitement efficaces. Les huiles essentielles vont venir naturellement parfumer un soin. C’est le cas de l’huile essentielle d’Ylang Ylang fréquemment ajoutée dans les shampoings.

Pour autant, les huiles essentielles ont aussi une action préventive à prendre en compte pour cibler un problème. C’est le cas de l’huile essentielle d’arbre à thé, particulièrement conseillée pour les peaux acnéiques.

Les peaux matures apprécieront davantage un soin doté d’une huile essentielle de géranium rosat qui viendra combler les ridules.

4/ Les huiles essentielles pour la santé

Si les huiles essentielles restent célèbres, c’est avant tout pour leurs vertus curatives qui en font des alternatives précieuses aux médicaments chimiques. Appliquées par voies internes, cutanées ou respiratoires, leur forte concentration en font des alliés efficaces pour régler un certain nombre de pathologies. Les huiles essentielles sont particulièrement sollicitées dans la prise en charge de maladies métaboliques, circulatoires ou infectieuses.

Elles ont aussi chacune leurs caractéristiques et peuvent se révéler particulièrement compétentes dans un domaine précis. Ainsi, l’huile essentielle de camomille romaine est réputée pour son caractère relaxant et sédatif.

La lemongrass sera conseillée pour traiter la cellulite et les vergetures. Le laurier noble sera une huile essentielle anti-infectieuse particulièrement efficace pour prendre en charge la grippe.

Pour autant, certaines huiles essentielles comportent des contre-indications importantes, ce qui nécessitera l’avis d’un professionnel de santé qualifié.

Les huiles essentielles constituent un véritable trésor dans plusieurs aspects du quotidien.

Incontournables pour soigner certaines pathologies, les huiles essentielles sont aussi remarquables dans les cosmétiques, l’entretien de la maison et la cuisine.

Toutefois, elles comportent certaines contre-indications, notamment une interdiction stricte aux femmes enceintes pendant le premier semestre et pendant la durée de l’allaitement.