Femme regardant ses cheveux accrochés à une brosse.

Chute des cheveux, comment la ralentir ?

CHEVEUX

Il vous est déjà arrivé de perdre quelques cheveux lorsque vous les lavez ? Il est aussi possible que des cheveux restent accrochés aux dents du peigne. Les cheveux, pour les femmes comme pour les hommes, font partie de leur personnalité.

Lorsque vous les perdez par poignées, il est compréhensible que vous paniquiez. Avant de chercher des produits ou des traitements, il est indispensable de comprendre les causes de cette chute de cheveux.

Le Sommaire :

  1. Pourquoi perdez-vous vos cheveux ?
  2. Qu’est-ce que l’alopécie ?
  3. Les causes de la perte de cheveux
  4. Est-ce que la perte des cheveux peut cacher un problème de santé ?
  5. Que peut-on faire pour freiner la chute de cheveux ?
  6. Quels sont les traitements contre la chute des cheveux ?

Pourquoi perdez-vous vos cheveux ?

Le cycle de vie normale des cheveux est composé de trois étapes :

  • Anagène : phase de croissance du follicule pileux qui dure 2 à 6 ans ;
  • Catagène : arrêt de croissance du follicule pileux ;
  • Télogène : on observe une chute de 100 cheveux par jour en moyenne.

Sachez que le nombre de cheveux qui tombent est normalement moins nombreux que ceux qui repoussent. Si par contre, la chute de cheveux est très fréquente sans qu’il y ait une repousse, on peut parler d’alopécie.

Qu’est-ce que l’alopécie ?

La définition la plus connue de ce terme est la suivante :
« perte anormale entrainant une diminution progressive de la quantité de cheveux jusqu’à sa disparition définitive ». Lorsque la perte des cheveux est plus importante que les repousses, vous pouvez conclure à un début d’alopécie. Elle peut se manifester par l’absence de cheveux sur des zones entières ou par une chevelure très clairsemée.

Chez les hommes, la calvitie est la forme la plus fréquente d’alopécie. La tête est rapidement dégarnie ou bien il y a une importante absence de cheveux sur le crâne. Les femmes sont quant à elles, souvent victimes de la pelade.

Elles peuvent perdre plusieurs plaques de cheveux en peu de temps avec ce type d’alopécie.
Si la repousse n’est pas impossible avec l’alopécie, les récidives sont également très fréquentes.

Les causes de la perte de cheveux

Une femme perd la moitié des cheveux qu’elle avait à 15 ans lorsqu’elle atteint la soixantaine. Il arrive que la perte soit plus rapide chez les hommes. Même pour des cheveux sains, les chutes sont inévitables et périodiques.

Cette phase arrive souvent au printemps ou en automne selon la personne. Mais lorsque la perte est irrégulière, vous devez prendre le temps d’en connaitre les raisons.

Les changements hormonaux

Certaines femmes remarquent une importante diminution du volume de leurs cheveux durant la grossesse, d’autres, après l’accouchement ou même à la ménopause. Ce sont les changements hormonaux qui sont la cause de cette chute de cheveux passagère appelée effluvium Théogène.

Comme les follicules des cheveux reçoivent des hormones comme la progestérone et l’œstrogène, une variation flagrante de leur taux, va se répercuter dans les cheveux. La croissance des cheveux est stoppée et ils tombent plus rapidement.
Ces modifications hormonales sont également la cause des chutes importantes ou du changement de la qualité des cheveux durant la ménopause. En plus de se raréfier, les cheveux deviennent plus fins et sans longueur.

Les bouleversements émotionnels

Que ce soit à cause des études, du travail ou de la vie quotidienne, il vous arrive d’être souvent stressé. Tout comme la fatigue, le deuil et le stress peuvent entrainer une perte de cheveux rapide. Durant ces phases de la vie, le métabolisme est le plus souvent bouleversé.

La chute de cheveux a lieu dans les 3 mois après l’événement ou le choc émotionnel. Toutefois, ces chutes sont généralement sans séquelles. Les cheveux retrouvent leur cycle normal une fois que le choc est passé. Par contre, il est important de suivre des traitements appropriés pour favoriser la pousse rapide des cheveux.

Les mauvaises habitudes

Pour garder les cheveux en bonne santé, il est primordial de faire attention à vos habitudes. L’alimentation et les produits cosmétiques peuvent avoir des répercussions sur la pousse et la vitalité de vos cheveux. Si vous utilisez des soins inappropriés pour votre chevelure, vous risquez de les abimer. À tout moment, vous observerez une perte de volume importante.


Par ailleurs, les gestes quotidiens peuvent abimer vos cheveux à long terme. Les cas les plus souvent constatés concernent l’usage des produits de lissage et de défrisage ainsi que les appareils chauffants. À force d’utilisation, ces derniers vont assécher les écailles et le cuir chevelu. Cela peut entrainer une modification permanente de la nature des follicules et casser son cycle de vie.

En revanche, sachez que la perte de cheveux peut aussi être un problème génétique. Si un parent (père ou mère) a déjà été victime d’une calvitie, il ne serait pas étonnant que la personne le soit également. Si c’est le cas, la perte de cheveux se manifeste souvent vers ses 20 ans.

Meche de cheveux de couleur chataing.

Est-ce que la perte des cheveux peut cacher un problème de santé ?

Les carences alimentaires chez une personne peuvent causer la perte des cheveux. Par exemple, la production de follicule pileux peut être ralentie par la carence en fer. Cela peut être causé lors d’un cas de malnutrition ou après avoir suivi un régime alimentaire drastique en vue d’une perte de poids.

Sachez que ces certaines maladies peuvent également être une raison probable de la perte de cheveux. Parmi les plus connus, il y a le psoriasis, une maladie de peau qui peut bloquer la repousse des follicules. La maladie auto-immune appelée Lupus entraine aussi une forte perte de cheveux sur une longue période.

Celle-ci est accompagnée par des éruptions cutanées et parfois même par de l’arthrite. Les personnes atteintes d’hypothyroïdie souffrent très souvent de ces importantes chutes capillaires. Cela vient du fait que la glande thyroïde chargée de la régulation des cheveux est affectée.

En revanche, la perte de cheveux peut être observée après la conclusion de l’existence d’une maladie. Il s’agit alors d’un des effets secondaires fréquents de certains médicaments ou de traitements forts. En outre, la perte des cheveux est un des signes distinctifs d’une personne suivant la chimiothérapie dans le cadre d’un cancer.

Que peut-on faire pour freiner la chute de cheveux ?

Les cheveux peuvent être d’une importance capitale chez les femmes. Ils peuvent être un atout de charme qui leur permet de séduire. Il est tout à fait compréhensible que l’inquiétude soit plus vite constatée chez elles que chez la gent masculine face à des pertes importantes de cheveux.

Toutefois, quel que soit le sexe de la personne, il existe des conseils permettant de vous aider à prévenir les chutes de cheveux. Vous avez également de nombreuses astuces pour limiter ce phénomène.

Une bonne hydratation

Prendre soin de vos cheveux en général va grandement jouer sur son état de santé et sa qualité. Choisissez vos produits capillaires avec soin pour qu’ils apportent une nourriture suffisante à votre chevelure. Privilégiez les shampoings, les après-shampoings ainsi que les masques qui ne contiennent pas de sulfates, de parabène ou d’autres produits chimiques.
Mais surtout, vous devez veiller à ce que vos cheveux soient correctement hydratés. Buvez suffisamment d’eau afin d’éviter les problèmes de pertes de cheveux.

Fer à Cheveux chauffant dans les mains d'une femme.
Photographie Fer a Cheveux © Igor Vetushko

Réduire l’utilisation de certains appareils pour cheveux

Pour les professionnels, le sèche-cheveu et le fer à lisser font plus de mal que de bien à vos cheveux. En plus de les assécher, ils maltraitent le cuir chevelu et peuvent l’abimer progressivement. Il est recommandé de limiter autant que possible l’usage de ces appareils, mais aussi des teintures.

Utilisez des crèmes de protection thermique efficace, à base de vitamines (A, B, C, E) lorsque vous souhaitez lisser vos cheveux. Traitez vos cheveux avec attention pour ne pas favoriser les cassures et les chutes.

Gérer les émotions

La dépression, la fatigue et le stress sont des phases parfois inévitables de la vie d’une personne. Quelle qu’en soit la cause, il est possible de les maitriser pour qu’ils n’aient pas d’impact sur vos cheveux. Essayez de toujours voir le côté positif des événements et n’hésitez pas à parler à vos proches pour évacuer vos émotions.

Quels sont les traitements contre la chute des cheveux ?

Lorsque la chute de cheveux est trop importante ou trop flagrante, il est possible de soigner ce mal avec des produits et des médicaments spécifiques. Ces derniers sont parfois en vente libre dans les supermarchés et les pharmacies.
Toutefois, il est conseillé de consulter un dermatologue ou un spécialiste avant de les acheter pour déterminer du traitement le plus approprié à votre cas.

Les compléments alimentaires

Deux à trois mois après un accouchement, vous remarquez que vos cheveux deviennent plus fins. L’alopécie post-partum est souvent causée par une carence en fer. Pour en être sûr, vous pouvez effectuer une analyse de sang. Cette étape peut aussi permettre de vérifier les autres carences que subit votre corps.

Les compléments alimentaires sont les plus recommandés pour corriger les carences diverses. Vous pouvez en trouver sous forme de gélules ou de comprimés pour corriger les besoins en fer, en magnésium, en zinc ou en vitamines (A, B6, B8…). Toutefois, la cure devra être effectuée pendant 1 à 3 mois pour être efficace.

Les soins locaux anti-chutes

Vous pouvez découvrir un vaste choix de produits destinés à stopper la perte de cheveux sur le marché. Leur efficacité dépend souvent des ingrédients qu’ils contiennent. La plupart sont composés d’extraits de plantes favorisant la pousse de cheveux, mais aussi de vitamines et de minéraux. Vous pouvez avoir des produits qui contiennent des molécules tels que l’aminexil et la stemoxydine. Ces derniers sont connus pour stimuler les bulbes pileux et leur effet antichute. Vous pouvez les appliquer directement sur la surface dégarnie pour qu’ils agissent plus rapidement.

La greffe des cheveux

Lorsque les solutions naturelles et les soins ne sont pas suffisants, vous pouvez avoir recours à la chirurgie pour retrouver la beauté de vos cheveux. Plus couteuse, cette solution est par contre très efficace et vous permettra de retrouver des cheveux naturels sur votre tête.

Il consiste à réimplanter des cheveux sur les zones dégarnies. Sinon, vous avez la pose d’implant capillaire qui est une méthode plus abordable pour traiter la chute de cheveux.

Avant de commencer un quelconque traitement pour la perte de cheveux, vous devez déterminer la cause de ce problème. Faites appel à un professionnel pour vous aider afin d’adopter une solution efficace et rapide pour retrouver vos cheveux.

Partagez :

Tagged