Plusieurs gellules renfermant des compléments alimentaires en poudre.

Bien choisir ses compléments alimentaires !

NUTRITION

Les compléments alimentaires viennent à la rescousse de l’organisme naturellement.

Anti-stress, anti-fatigue, anti-cellulite, drainant, amincissant, anti-âge, les utilisations des compléments alimentaires sont divers.

Tour d’horizon:

En gélule ou en poudre, en ampoule ou en pastilles, les compléments alimentaires que l’on appellent aussi « alicaments » sont de plus en plus utilisés pour venir à bout naturellement des petits maux du quotidien.

Ces produits luttent en effet très efficacement contre les carences en apportant à notre organisme une surdose d’un élément spécifique trop peu présent dans une alimentation pas toujours équilibrée.

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

En Europe les compléments alimentaires sont considérés comme des denrées alimentaires constituant une source concentrée de nutriments (vitamines, minéraux) seuls ou combinées, qui sont commercialisés sous forme de doses et dont l’objectif est de compléter l’apport de ces nutriments dans un régime alimentaire normal.

La législation française indique que les compléments alimentaires sont des « produits destinés à être ingérés en complément de l’alimentation courante afin de pallier l’insuffisance réelle ou supposée des apports journaliers”.

Autrement dit, le complément alimentaire est une surdose d’un élément ou de plusieurs combinés qui a pour vocation de combler une carence en un temps record. En gélule, en poudre, en ampoule ou en pastilles, ces compléments alimentaires ont tous en commun d’être basés sur des recettes naturelles.

Selon l’effet désiré, les formules reposent sur des composants combinés connus depuis de nombreuses années.

Composition des compléments alimentaires

La plupart renferment des plantes connues pour leurs effets drainants, laxatifs, énergisants, complétés par des doses massives d’éléments présents naturellement dans l’alimentation comme les vitamines, les sels minéraux, les acides aminés, le fer, l’iode, les anti-oxydants…

Les compléments alimentaires sont donc des condensés de molécules actives : extrait de carotte (carotène), vitamine C et magnésium de fruits, anti-oxydants et anti-radicaux des poissons…

Un coup de fouet pour l’organisme

La plupart des compléments alimentaires associent plusieurs principes actifs. Parmi les plus connus et utilisés on retrouve les cures de magnésium, de vitamines sous forme de gelée royale, capsules de gingseng ou de guarana par exemple.

Ces préparations naturelles favorisent le tonus global de l’organisme. D’autres compléments alimentaires sont plus spécifiques dans leurs effets.

Certains comme les cures de minéraux et d’oligo-éléments (sélénium, calcium, carotène, chrome, cuivre, fer, fluor, zinc).concentrent leur action sur la peau, les ongles, les cheveux.

D’autres encore se spécialisent sur la lutte des mauvaises graisses dans le sang (cholestérol) ou de la cellulite.

Ces derniers reposent leur actions sur les protéines, les acides gras et les acides aminés (oméga 3, créatine…).
Ce qu’il est important de savoir c’est que les compléments alimentaires du fait qu’ils sont naturels peuvent s’utiliser seuls ou en association pour plus d’effets sur l’organisme.

Pour la chasse aux bourrelets par exemple, il est tout à fait possible d’associer plusieurs compléments alimentaires spécifiques ayant des effets drainants et amincissants.

Dans tous les cas, un régime équilibré est nécessaire pour aider les compléments alimentaires à venir à bout de la fatigue, du stress, des rides ou encore de quelques kilos en trop.

Bouquet de feuilles de Basilic.

Aromates naturels, pour être au top de sa forme.

Sans prendre de compléments alimentaires voici simplement des aromates naturels à saupoudrer dans tous nos plats afin de bénéficier de leurs multiples vertus.

Petit tour des principaux à utiliser d’urgence !

La coriandre

La coriandre réputée diurétique grâce à ses graines très aromatiques s’utilise dans les salades, les ragouts, les couscous etc. Les feuilles de coriandre sont antioxydantes et riches en vitamine K qui prévient entre autre l’ostéoporose et les troubles cardiovasculaires. Mais ce n’est pas tout puisqu’elle régule le taux de cholestérol, contrôle la glycémie et lutte contre le stress.

L’origan

L’origan, très présent dans la cuisine méditerranéenne, a un pouvoir antalgique, antiseptique et antispasmodique. Mais ce n’est pas tout puisqu’elle a une action stimulante sur les voies biliaires et digestives.

Le cumin

Le cumin que l’on retrouve dans la cuisine d’Afrique du nord mais aussi d’Inde, lutte contre les troubles digestifs, il prévient et traite les flatulences et est antispasmodique.

L’estragon

L’estragon, cette herbe trop souvent oubliée que l’on retrouve dans beaucoup de sauces est utilisé dans le traitement du diabète dans beaucoup de pays et est, en outre, très riche en vitamine C ce qui en fait un stimulant mais c’est aussi un vermifuge et un diurétique. A redécouvrir donc !

La ciboulette

La ciboulette que l’on retrouve fraîche dans les omelettes et les salades est riche en potassium, en eau et en fructosanes. Elle est donc diurétique, facilite l’élimination de l’eau par les reins et régule la tension artérielle. C’est une herbe riche en antioxydants qui prévient les cancers.

Le basilic

Le basilic est lui aussi riche en antioxydants dont on connait les bienfaits et fournit une grande quantité de vitamines A et C, de minéraux et sa concentration en camphre en fait une plante anti-rhume.

Le laurier

Le laurier dont on met les feuilles séchées dans les bouillons, les ragouts, les plats mijotés a de fortes propriétés digestives et ses feuilles séchées ont des vertus antiseptiques. Le laurier combat stimule les estomacs paresseux et combat les fermentations. On le recommande aussi pour lutter contre les rhumes et les bronchites.

Le persil

Le persil qui est un grand classique dans la cuisine française, a des propriétés digestives et diurétiques. Il combat l’anémie, régule le flux menstruel et aide à abaisser la tension artérielle. C’est, en outre, un allié précieux en cas de mauvaise haleine.

Le thym

Le thym est très utilisé en aromathérapie en cas d’affections bronchiques. Mais ce n’est pas tout puisqu’il est un puissant allié pour le système rénal et protège l’intestin. e plus, il est recommandé pour l’hypotension, l’anémie, les ballonnements, les affections urinaires, les troubles circulatoires et les déficiences nerveuses.

Photographie Gellules © Ayo
Photographie Basilc © Duskbabe

Partagez :

Tagged