Moine méditant.

3 conseils pour bien méditer.

BIEN-ETRE

Les bienfaits de la méditation ont été validés par de nombreuses études. Le corps médical reconnait, et à mémé parfois recours à la méditation pour certains patients.

Qu’est-ce que la méditation, et comment la pratiquer.

La méditation est un état de concentration, qui nous ammène à la compréhension de notre nature profonde.

A partir de là, on peut aller plus loin. En pratiquant la méditation, on favorise un état d’esprit grâce auquel nous pouvons nous soigner, comme réduire la douleur physique, le stress ou la tension artérielle.

Le stress accumulé, génère des complications, ou entretient des blocages corporels que la méditation peut gommer.

Notre société est plus pressante que jamais, et cela engendre du stress. Qu’il soit palpable ou non, notre corps le ressent, ce qui engendre bien souvent des problèmes de santé, mentale et physique.

Et ce n’est pas notre mode de vie trop sédentaire, qui va arranger les choses.

Comment la méditation diminue la douleur ?

Le corps humain peut produire ses propres autostimulants chimiques naturels appelés endorphines.

La méditation, en régulant notre système nerveux, va tout d’abord nous apaiser, puis provoquer un sentiment de plénitude ce qui développera un effet antalgique qui apaisera certaines douleurs.

Comment méditer ?

Lorsque l’on n’a jamais pratiqué cet exercice, on peut éprouver de la difficulté à s’y préparer. Et cela est bien normal. Dans toute activité, qu’elle soit physique ou mentale, il faut pratiquer pour développer ses capacités.

Malgré le fait que de nombreuses personnes croient que, tout comme la respiration, la méditation est une chose naturelle qui ne peut être enseignée, il existe quelques aspects de ce processus qui peuvent augmenter votre efficacité et vos résultats.

Conseil nº 1, le moment choisi.

Idéalement, il faudrait s’astreindre à quelques minutes de méditations chaque jour, surtout les premiers temps pour entrainer le cerveau à cette nouvelle pratique.

Essayez de trouver un endroit calme, où vous n’êtes pas susceptible d’être dérangé.

Si cela peut se réaliser le matin, ce serait l’idéal, puisque votre esprit est encore assez neutre, je veux dire par là qu’il n’est pas saturé par tous les soucis de la journée.

Pour mieux se concentrer sur la méditation en ne laissant pas votre esprit se perdre dans d’autres pensées, choisissez le plus souvent possible le même lieu, la même pièce de votre habitat qui vous relaxe, et ou vous vous sentez bien, ou vous êtes déjà en toute quiétude prête à méditer.

Conseil nº 2, la posture.

Au sol, assis en tailleur, ou sur une chaise… peu importe. Faites le choix d’une position confortable, sans tension pour le corps.
Le haut du corps doit être droit. Evitez surtout de vous allonger, le sommeil finirait par vous gagner.
Dans la méditation, l’esprit n’est pas endormi mais concentré.

Conseil nº 3, La respiration.

Pour commencer, concentrez-vous sur votre respiration. Elle doit être lente, mais profonde.

L’expiration va emmener vers une attitude de détente et de lâcher-prise.

En restant concentrées sur les sensations du souffle, les pensées distrayantes qui peuvent surgir vont progressivement s’estomper, et vous commencerez à éprouver un sentiment de paix intérieure et de détente.

Bonne méditation !

Partagez :

Tagged